Le projet d’établissement

 PROJET ETABLISSEMENT 2013-2016

  • LES GRANDS AXES:reussite

1 –Construire une nouvelle relation éducative fondée sur d’autres savoirs

accompagner les lycéens vers l’âge adulte en développant leur éducation citoyenne et en les ouvrants à la culture.

2– Accompagner les élèves vers la réussite

Conduire les élèves vers la réussite scolaire la plus ambitieuse

3 – Optimiser la communication : outil d’échange et de promotion

Mettre en place une politique d’accueil plus efficiente

4 – Ouverture à l’international

Favoriser la mobilité des élèves

 

 

FICHE ACTION POUR L’ANNEE 2013/2014

DANS LE CADRE DU PROJET DE RESTRUCTURATION DU LYCEE des METIERS DU BTP  « Petit-Manoir »

 

Axe du projet d’établissement concerné par cette action :
  Axe n° 1 : Construire une nouvelle relation éducative fondée sur l’échanged’autres savoirs.  Prise en charge des élèves Axe n° 2 : Accompagner les élèves vers la réussite

 

Axe n° 3 : Optimiser la communication, outil d’échange, de promotion et de diffusion Axe n° 4 : Ouverture à l’international

  AXES PRINCIPAUX DU PROJET D’ETABLISSEMENT
     

 

INTITULE DE L’ACTION : CHARTE POUR UNE DEMARCHE COMMUNE ET SOLIDAIRE

 

Les faits sont là:

  1. 1.      Une orientation par défaut.
  2. 2.      Un manque de repères.


 

  1. 3.      Peu de motivation.
  2. 4.      Un public clairsemé.
  3. 5.      Un désintérêt général.


 

  1. 6.      Un non-respect du règlement intérieur.

 

C’est le constat qui s’impose à nous..Les faits sont là! Le lien social est rompu. Choisissons d’agir autrement.

Deux idées forces inspirent notre démarche :

  • Renforcer l’autorité des personnels pour plus d’efficacité.
  • Recadrer et prendre en charge autrement les élèves pour reconstruire le lien social.

 

  1. A.     Renforcer l’autorité des personnels pour plus d’efficacité Comment y parvenir?

Nous devons parler d’une seule voix.

Les premières semaines de la rentrée sont l’occasion pour le professeur d’installer son autorité dans la classe. Cela peut être une période de tension, de rapport de force avec les élèves, il faut que la gestion de cette tension soit collective.

Le groupe de pilotage suggère les mesures suivantes:

  • L’élève doit se rendre compte qu’il n’existe qu’un seul règlement intérieur et une seule lecture de celui-ci.
    • Tout élève dont le comportement sera de nature à perturber le cours, se verra conduit au bureau du CPE par le délégué pour y être pris en charge sans possibilité de retour au cours avant la fin de la séance.

Le CPE prendra acte des faits et le dirigera vers la salle d’étude prévue à cet effet ou une personne ressource le remettra immédiatement en situation d’apprentissage, cette salle étant équipée de matériel informatique et de documents issus de la banque de données pluridisciplinaires alimentée par les professeurs.

Le professeur fera un compte-rendu de l’incident à l’aide d’un document préétabli.

Un message sera envoyé aux parents ou au représentant légal.

Au bout de 5 récidives l’élève ne pourra reprendre les cours qu’après un entretien avec son représentant légal, le ou les professeurs concernés et le CPE responsable de la classe.

A ce stade, tout manquement donnera lieu à une convocation devant la commission éducative.

Si son comportement relève d’une mauvaise orientation, il lui sera proposé l’opportunité d’une immersion dans une autre formation de son choix devant finalement le conduire vers une nouvelle voie professionnelle.

L’élève difficile restant toujours dans sa classe initiale, devra signer un contrat d’engagement.

Ce contrat devra être respecté et appliqué avec rigueur.

Si  son  comportement  ne  s’améliore  pas,  un  rapport  rédigé  par  le  professeur  principal  sera  adressé  au  chef d’établissement avec une demande de comparution devant le conseil de discipline.

 

  • La réussite de cette démarche implique impérativement l’optimisation de toutes les ressources humaines

 

  1. B.       Recadrer et reprendre en charge autrement les élèves pour reconstruire le lien social.

Le rétablissement du lien social suppose l’introduction d’une nouvelle approche pédagogique donnant une large place à la culture par la mise en place de divers ateliers culturels, de réflexion fournissant l’occasion à l’élève de s’exprimer autrement, de

dévoiler d’autres aptitudes, de se sentir valorLisMerBeTt fPavloivrirsertadin’asicscoun eapilp2re0n1tis3s-a1ge4.                                                             5

Ainsi, toutes les trois semaines des heures seront réservées à des ateliers socioculturels.